Grève des médecins à Noël : les spécialistes emboîtent le pas aux généralistes

Pour protester contre le projet de loi santé du gouvernement, les médecins sont appelés à fermer leurs cabinets entre le 24 et le 31 décembre.

Les médecins généralistes et spécialistes seront en grève pendant les fêtes de fin d\'année.
Les médecins généralistes et spécialistes seront en grève pendant les fêtes de fin d'année. (DURAND FLORENCE / SIPA)

Pédiatres, dentistes, gynécologues, cardiologues… Comme les médecins généralistes, les spécialistes prévoient de faire grève entre le 24 et le 31 décembre, annonce Europe 1, mercredi 5 novembre. La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) les appelle à fermer leurs cabinets pour protester contre le projet de loi santé de Marisol Touraine.

Deux mois pour négocier

Pour le docteur Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, "la coupe est pleine tant pour les généralistes que pour les spécialistes, parce qu'ils ne se retrouvent pas dans ce projet de loi". Le médecin dénonce, en particulier, "le tiers payant obligatoire parce que c'est un mécanisme coûteux qui va leur prendre du temps". Il estime que le plan santé du gouvernement participe au "démembrement" de la médecine, comme le plafonnement des consultations à 23 euros et l'autorisation pour les pharmaciens de vacciner.

"Nous donnons deux mois au gouvernement pour ouvrir des négociations pour revoir l'ensemble du dispositif. Ce n'est pas une grève vacances, c'est une grève qui donne le temps au gouvernement de s'engager dans un vrai dialogue avec les médecins", explique le président de la CSMF à Europe1.