VIDEOS. Plus d'un million de manifestants défilent en Allemagne pour la défense du climat

Le plus grand rassemblement a été organisé à Berlin, avec 270 000 personnes mobiliées, suivi d'Hambourg, avec 100 000 manifestants.

Des manifestants pour la défense du climat à Berlin, le 20 septembre 2019.
Des manifestants pour la défense du climat à Berlin, le 20 septembre 2019. (J?RG CARSTENSEN / DPA)

Une marée humaine contre le dérèglement climatique. Vendredi 20 septembre, plus d'un million de manifestants sont descendus dans la rues pour la défense du climat dans l'ensemble de l'Allemagne, selon les organisateurs. Le plus grand rassemblement a été organisé à Berlin, avec 270 000 personnes mobilisées, suivi d'Hambourg, avec 100 000 manifestants.

Sur leurs pancartes figuraient des slogans comme "quand vous aurez fait vos devoirs, nous ferons les nôtres !", "il n'y a pas de planète B" ou encore "Merci Greta", pour Greta Thunberg, l'égérie suédoise à l'origine du mouvement FridaysforFuture. Ils n'étaient pas les seuls à la remercier. "Si quelque chose m'impressionne, je dois dire en tant que scientifique, c'est d'entendre Greta Thunberg dire: 'Soyons tous unis derrière la science'", a déclaré Angela Merkel, physicienne de formation.

Un plan à 100 milliard d'euros pour le climat

Face à la pression populaire, les partis de la fragile coalition gouvernementale d'Angela Merkel ont accouché au forceps d'une stratégie pour le climat représentant 100 milliards d'euros d'investissements d'ici 2030. Cette somme sera investie "pour la protection du climat et la transition énergétique", selon le texte final d'un accord décroché après plus de 18 heures d'âpres négociations.

Le texte, dont l'une des mesures phares est un investissement de 86 milliards d'euros d'investissements répartis entre le gouvernement et la Deutsche Bahn pour la seule rénovation du rail, doit encore être adopté en conseil des ministres. L'enjeu consiste à prendre des mesures pour inciter les Allemands à réduire les émissions polluantes, et permettre au pays, aujourd'hui en retard, d'atteindre ses objectifs de réduction d'émissions polluantes.