DIRECT. Marche des jeunes pour le climat : 9 400 personnes ont défilé dans les rues de Paris

Les écoliers du monde entier sont appelés à manifester contre l'inaction des gouvernement dans la lutte contre le réchauffement climatique. Plus de 5 000 actions sont attendues autour du globe. 

Des centaines de jeunes se mobilisent pour le climat, à Paris, le 20 septembre 2019. 
Des centaines de jeunes se mobilisent pour le climat, à Paris, le 20 septembre 2019.  (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Coup d'envoi de plusieurs jours d'actions. Vendredi 20 septembre, des centaines de milliers de jeunes partout dans le monde manifestent pour la lutte contre le réchauffement climatique, à quelques jours du sommet spécial sur le climat de l'ONU qui réunira une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement, dont Emmanuel Macron et Angela Merkel. Plus de 5 000 actions sont attendues autour du globe. Franceinfo les suit en direct. 

 Des manifestations partout dans le monde. Les jeunes du Pacifique et d'Australie sont les premiers à avoir manifester pour le climat et pour appeler à l'action contre le réchauffement climatique. Les jeunes Sud-africains les ont suivi dans la matinée. En France, des actions sont prévues sur tous le territoire. Le rassemblement parisien a pris le départ depuis la place de la Nation vers 13h30. Le cortège se dirige vers le parc de Bercy. Selon le cabinet d'étude indépendant spécialisé dans le comptage du public Occurrence, 9 400 personnes défilent aujourd'hui pour le climat dans les rues de la capitale. 

Les écoliers incités à boycotter les salles de classe. A Paris, Sydney, Sao Paulo et dans toutes les autres grandes - et moins grandes - villes du monde, des élèves vont participer à une très symbolique "grève de l'école pour le climat." On attend l'un des appels à la mobilisation les plus massifs jamais organisés. Sur toute la planète, plus de 5 000 événements sont attendus. Le point d'orgue se tiendra à New York, où plus d'un million d'élèves de 1800 écoles publiques ont été autorisés à faire l'école buissonnière pour participer aux manifestations. Initiée par Greta Thunberg, les "Fridays for Future" ("vendredi pour l'avenir") entendent mobiliser les enfants du monde entier, pour qu'ils persuadent les adultes de la gravité du réchauffement climatique et pour inciter les dirigeants politiques à prendre des mesures concrètes. 

Le premier de la jeunesse sur le climat à l'ONU. Cette journée spéciale donne le coup d'envoi de deux semaines d'actions. Samedi 21 septembre se tiendra le premier sommet de la jeunesse sur le climat organisé par l'ONU. Outre Greta Thunberg, 500 jeunes sud-américains, européens, asiatiques et africains sont attendus. Vendredi 27 septembre, pendant l'Assemblée générale de l'ONU, une autre grève mondiale coordonnée est prévue pour interpeller les chefs de l'Etat.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CLIMAT

20h06 : En ce début de soirée, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Emmanuel Macron appelle au "calme" avant les Journées du patrimoine, organisées ce week-end, qui vont coïncider avec diverses manifestations, notamment des "gilets jaunes". A Paris, 7 500 membres des forces de l'ordre vont être déployés.

• Le parquet de Bobigny a requis trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d'amende contre Jean-Luc Mélenchon, jugé avec d'autres "insoumis" dans l'affaire des perquisitions. Le jugement sera rendu le 9 décembre.

• Des manifestations pour le climat ont eu lieu dans de nombreux pays, souvent à l'initiative de collégiens et de lycéens. En France, et notamment à Paris, ces marches ont réuni moins de monde qu'en début d'année.

• La compagnie, qui demande son placement en redressement judiciaire, a lancé un appel pour recueillir 35 millions d'euros afin de pouvoir assurer ses vols. "On a des gens qui ont des moyens dans ce pays", selon son PDG.

19h01 : La préfecture de police de Paris justifie son interdiction par la forte mobilisation des forces de l'ordre, par les risques d'infiltration d'éléments violents et par l'existence d'un "autre rassemblement portant sur la même thématique sur le climat".

19h01 : Malgré une interdiction de la préfecture de police de Paris, Attac et Solidaires annoncent qu'ils maintiennent leur appel à un rassemblement "pour la justice sociale et climatique", demain, place de la Madeleine, et dénoncent une entrave à la liberté de manifester.

18h38 : @anonyme : A Lyon, aujourd'hui, les manifestants étaient 1 600 selon la police, 1 500 à 2 000 selon les organisateurs (contre 12 000 en mars). A Bordeaux, la police a comptabilisé 1 200 personnes. A Marseille, ils étaient 500 lycéens et collégiens. A Besançon, 380.

18h35 : @anonyme : Attention, le chiffre de 9 400 manifestants communiqué par le cabinet Occurence ne concerne que Paris. Nous n'avons pas encore de décompte national. On peut toutefois relever que les deux premières marches à Paris cette année avaient réuni davantage de monde (14 800 en mai et entre 29 000 et 40 000 en mars).

18h35 : Seulement 9400 personne... c'est beaucoup moins qu'un Australie ou en Belgique, la France est triste

18h29 : Les organisateurs des marches pour le climat en Allemagne affirment avoir recensé plus d'un million de manifestants dans le pays. A Berlin, ils étaient 270 000, selon cette même source. Voici des images tournées devant le Parlement.

18h00 : Le point sur l'actu à 18 heures :



9 400 personnes ont manifesté à Paris pour le climat. Plusieurs milliers d'événements ont été organisés aujourd'hui à travers le monde pour exiger des gouvernements des mesures concrètes contre le réchauffement climatique. Greta Thunberg, figure de proue des mouvements jeunes pour le climat, a défilé à New York.




Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d'amende contre Jean-Luc Mélenchon pour les incidents survenus lors de la perquisition d'octobre 2018 au siège de La France insoumise. Le parquet a également requis des amendes contre Alexis Corbière, Bastien Lachaud et l'eurodéputé Manuel Bompard, le président de l'association "L'Ere du peuple" Bernard Pignerol et à l'encontre de l'attachée de presse du mouvement. Les avocats de la défense donnaient leurs plaidoiries cet après-midi. Le jugement devrait être mis en délibéré.




A Paris demain, différentes mobilisations sont prévues notamment à l'initiative des "gilets jaunes", pour protester contre la réforme des retraites ou encore pour le climat. Le préfet de police a annoncé qu'un dispositif de sécurité semblable à ceux mis en place les 1er-Mai seraient en vigueur. 7 500 policiers seront mobilisés à Paris.

17h10 : Belle marche estivale à Bordeaux, auprès de mon député Loïc Prudhomme. Demain, comment faire les 3 manifs + la journée du patrimoine ?! En tout cas je suis chaud !

16h47 : Quelque 2 500 jeunes lycéens et étudiants ont, selon la police, défilé à Rennes au pas de course cet après-midi sous le soleil rennais, certains avec des masques anti-pollution, boycottant les salles de classe pour une symbolique "grève mondiale pour le climat".

Parmi les manifestants, certains arboraient des drapeaux des Jeunes Ecologistes, d'Extinction Rebellion ou d'Amnesty International. Sur les pancartes on pouvait lire: "On veut un futur", "L'Amazonie brûle, à quand l'Elysée", ou encore "Moins de banquiers, plus de banquise".

15h59 : Selon le cabinet d'étude indépendant spécialisé dans le comptage du public Occurrence, 9 400 personnes manifestent aujourd'hui pour le climat à Paris.

15h06 : Le point sur l'actu à 15 heures !



Plusieurs milliers d'événements sont organisés aujourd'hui à travers le monde pour protester contre le dérèglement climatique. Greta Thunberg, figure de proue des mouvements jeunes pour le climat, défile à New York. A Paris, une marche réunissant plusieurs milliers de personnes est partie de la place de la Nation en début d'après-midi.



Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d'amende contre Jean-Luc Mélenchon pour les incidents survenus lors de la perquisition d'octobre 2018 au siège de La France insoumise. Le parquet a requis 8 000 euros d'amende à l'encontre des députés Alexis Corbière et Bastien Lachaud et l'eurodéputé Manuel Bompard, 10 000 euros à l'encontre du président de l'association "L'Ere du peuple" Bernard Pignerol et 2 000 euros à l'encontre de l'attachée de presse du mouvement.




Le match d'ouverture de la Coupe du monde de rugby s'est soldé par une victoire du Japon, pays organisateur de la compétition, contre la Russie (30-10). Vingt équipes, réparties en 4 poules, se disputeront la Coupe William Webb-Ellis, qui sera remise à l'issue de la finale le 2 novembre à Yokohama.

14h08 : : l'Allemagne va investir au moins 100 milliards d'euros d'ici 2030 pour le climat.

14h05 : : au total, plus de 5 000 événements et manifestations sont prévus à travers le monde. Greta Thunberg défilera, pour sa part, à New York. "Tout compte. Ce que vous faites compte", a déclaré celle qui est devenue le symbole d'une jeune génération convaincue que ses aînés n'en font pas suffisamment pour lutter contre le réchauffement.

14h01 : : le centre ville de Cologne est complètement paralysé ! 20 000 manifestants !

14h49 : La marche des jeunes, collégiens, lycéens et étudiants, pour le climat a démarré à Nation.

12h11 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité :

De Sydney à Séoul en passant par Manille ou Bombay, des centaines de milliers de jeunes ont donné le coup d'envoi d'une journée de "grève de l'école pour le climat" qui s'annonce historique. Plus de 300 000 enfants, parents et autres se sont rassemblés dans plusieurs villes australiennes. Le point culminant de cette journée est une manifestation monstre à New York où sont attendus 1,1 million d'élèves de 1800 écoles publiques.

C'est le deuxième jour du procès de Jean-Luc Mélenchon et de cinq autres responsables "insoumis" à Bobigny. La matinée était consacrée aux plaidoiries des parties civiles qui sont des policiers et des magistrats. Eric Dupond Moretti a de nouveau vertement attaqué le chef de file des "insoumis".

La 9e Coupe du monde de rugby débute ce midi au Japon avec un match d'ouverture entre le pays hôte et la Russie à 12h45 (heure française). Les Nippons sont grands favoris. Seul risque : qu'ils craquent sous la pression. L'article à lire pour tout savoir sur ce Mondial c'est ici.

11h59 : Collégiens, lycéens et étudiants continuent à se rassembler en France, comme à Rouen (Seine-Maritime) et Pau (Pyrénées-Atlantiques) où les marches ont déjà commencé.

11h54 : Vous cherchez de l'inspiration pour votre affiche pour la marche pour le climat ? Le site affichesclimat.fr vous propose des "data-affiches" à télécharger gratuitement. En voici quelques exemplaires. Personnellement, ma préférence va à : "Nous frelons la catastrophe". Et vous ?





10h30 : A Tokyo, Londres et Varsovie, les jeunes manifestants se rassemblent peu à peu. Tous ont un projet commun : mettre la pression sur les dirigeants qui se réunissent pour un "Sommet Action Climat" à l’ONU, en début de semaine prochaine, à New York.

10h25 : La grève des jeunes pour le climat a commencé dans le Pays Basque. Quelque 56 organisations et associations écologistes et de défense des droits sociaux appellent à manifester rien qu'en France, vendredi et samedi.

08h19 : La jeune militante Greta Thunberg, a qui l'on doit l'initiative de cette journée, se réjouit sur Twitter : "22 000 personnes sont rassemblées à Hobart, en Tasmanie... Et les jeunes continuent d'affluer à Sydney !!!"

08h13 : Des dizaines de milliers d'Australiens ont marché dans les rues de Sydney, Melbourne et dans des dizaines d'autres villes de l'immense île-contient. Certaines entreprises, administrations et écoles ont même encouragé leurs employés et les élèves à participer à cette journée.

08h08 : Les écoliers du Pacifique et d'Australie ont donné le coup d'envoi de cette journée mondiale de grève de l’école pour le climat. Alors que le soleil se levait sur le Pacifique, des élèves ont lancé la journée au Vanuatu, aux Salomon ou encore aux Kiribati, où des enfants scandaient : "Nous ne coulons pas, nous nous battons".