Vidéo Perfluorés : selon l'avocat américain qui s'est battu contre DuPont, la firme connaissait les risques du PFOA, un "polluant éternel", depuis des décennies

Publié Mis à jour
Perfluorés : selon l'avocat américain qui s'est battu contre DuPont, la firme connaissait les risques du PFOA, un "polluant éternel", depuis des décennies
Envoyé spécial
Article rédigé par
France Télévisions

Cette histoire a été racontée au cinéma, dans "Dark Waters", et ce film, c'est lui qui l'a inspiré. Dans cet extrait d'"Envoyé spécial" du 12 mai 2022, l'avocat américain Robert Bilott retrace les étapes qui l'ont mené à la découverte d'un scandale qui allait devenir mondial : les risques sanitaires liés aux rejets dans l'environnement du PFOA, une substance utilisée pour fabriquer le Teflon.

Pour l'avocat américain Robert Bilott, tout commence en 1998, lorsqu'un fermier de Virginie-Occidentale sollicite son aide. Son bétail est décimé, et il soupçonne les mousses blanches qui flottent à la surface de la rivière voisine d'en être responsables. L'exploitation est située à côté de la décharge d'une grande usine de produits chimiques appartenant à DuPont de Nemours. L'avocat décide de suivre cette piste. Pour pouvoir accéder aux documents internes du géant de la chimie, il lui intente un procès.

Voici ce qu'il découvre dans ces documents : DuPont connaissait depuis des décennies les risques du PFOA, cette molécule surnommée "polluant éternel" du fait de sa persistance dans l'environnement. L'entreprise l'utilisait depuis les années 1950 pour produire du Teflon, produit "miracle" retrouvé dans de nombreux objets de la vie courante, telles les poêles antiadhésives. Les documents internes montrent que DuPont menait depuis longtemps des études confidentielles sur la dangerosité de cette substance. Des études aux résultats inquiétants, mais que l'entreprise a gardés secrets.

Des documents internes qui montrent ce que DuPont savait des effets du PFOA

Dès les années 1960, les scientifiques du groupe avaient en effet découvert de nombreux effets toxiques du PFOA sur plusieurs espèces animales : rats, lapins, cochons d'Inde, chiens… Dans les années 1980, raconte Robert Bilott, ont été menées les premières études sur les liens possibles entre l'exposition au PFOA et certains cancers. Conclusion : la substance cause des tumeurs aux testicules sur les rats exposés. Dans les années 1990, une seconde étude montre à nouveau des cancers des testicules chez les rats, mais aussi des tumeurs au pancréas et au foie. 

Voilà donc ce qui causait la mort du bétail, selon l'avocat... Mais Robert Bilott va découvrir que le problème concerne bien plus que cette seule ferme : "Le PFOA s'était répandu dans le réseau d'eau potable de toute la région. Des dizaines de milliers de personnes buvaient probablement cette eau. On était face à un grave problème de santé publique." Le PFOA déversé dans la rivière Ohio a provoqué une pollution de grande ampleur autour de l'usine DuPont de Virginie-Occidentale. Pendant plusieurs décennies, des dizaines de milliers de personnes ont bu de l'eau contaminée...

Extrait de "Perfluorés : vers un scandale mondial ?", une enquête à voir dans "Envoyé spécial" le 12 mai 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.