VIDEO. Le gouvernement veut pénaliser le plastique : on a essayé de l'enlever de la maison (et il ne reste plus grand chose)

Le gouvernement entend mettre en place à partir de 2019 un système de "bonus-malus" pour généraliser le recyclage du plastique, a annoncé Brune Poirson, la secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"C'est vraiment partout", alerte la chercheuse Aili Maruyama. "91% du plastique n’est pas recyclé. Depuis qu’on fabrique du plastique, chaque pièce existe encore. Ça ne disparaît pas", prévient la chercheuse, interrogée par franceinfo.

Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement entend mettre en place à partir de 2019 un système de "bonus-malus" pour généraliser le recyclage du plastique, donc passer par le portefeuille des consommateurs.

"Demain, quand il y aura le choix entre deux bouteilles, l'une fabriquée en plastique recyclé et l'autre non, la première sera moins chère", a déclaré Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, dans un entretien au JDD, dimanche 12 août.

On ne sait pas ce que le plastique va faire à notre planète, à notre santé.

Aili Maruyama, chercheuse

à franceinfo

Le réseau Earth Day préconise d'"éviter le plastique" le plus souvent possible. "Il faut acheter des choses en verre, utiliser des bouteilles réutilisables...", énumère Aili Maruyama. Franceinfo a donc décidé d'enlever d'un appartement tous les objets en plastique. Télévision, boîtes, rideaux, produits... Tout y est passé. Le résultat : sans plastique, nos maisons seraient assez... dégarnies.

A l\'occasion de la Journée mondiale de la Terre, franceinfo a tenté d\'enlever d\'un appartement toutes traces de plastique.
A l'occasion de la Journée mondiale de la Terre, franceinfo a tenté d'enlever d'un appartement toutes traces de plastique. (SEAMIND PANADDA / EYEEM / GETTY IMAGES)