VIDEO. "Je me suis sentie trahie, jetée" : Hella est licenciée après son témoignage sur les Ehpad

Elle avait dénoncé sur France 2 dans Envoyé spécial les conditions de vie dans les Ehpad. Aujourd'hui, Hella Kherief témoigne.

Voir la vidéo
BRUT

Hella Kherief est aide-soignante. La jeune femme a dénoncé les conditions d’accueil des personnes âgées dans les maisons de retraite lors d’une émission d’Envoyé spécial, diffusée le 20 septembre. Après la diffusion de l’émission, Hella a dû faire face à plusieurs licenciements le même jour. Un certain lundi 24 septembre. Pour elle, nul doute : ses employeurs ne veulent plus travailler avec elle à cause de sa prise de parole. 

Je suis blacklistée dans tous les établissements.

Hella Kherief

à Brut

Le lundi 24 septembre, l’aide-soignante s’est donc rendue à l’hôpital pour lequel elle travaille et où elle venait de signer un CDI. Le lendemain de l’émission, Hella avait en effet été contactée par cet hôpital qui souhaitait la convoquer, tout en laissant pressentir la rupture de sa période d’essai. "Je vais à cet entretien-là et le cadre de santé me reçoit très peiné et me dit : ‘Hella, on va mettre fin à la période d’essai, même si elle n’est pas terminée'", raconte-t-elle.

Dans les heures qui suivent, Hella reçoit également un appel d’une société d’intérim qui la contacte "régulièrement voire tous les jours pour lui proposer des missions". Mais ce jour-là, cette société d’interim va aussi mettre fin à ses contrats. Hella perd donc ses deux emplois.

Un devoir de citoyen

"Ça fait beaucoup parce que je fais juste mon devoir de citoyenne, je dénonce simplement des faits qui sont réels." Et Hella Kherief n’en démord pas : "Ce sont des personnes qui sont âgées, qui ont besoin d’attention". "Aujourd’hui, les traiter comme on les traite c’est juste inadmissible", continue-t-elle.

Hella se souvient notamment de la frénésie du "grammage alimentaire". "Vous savez, 50 grammes pour l’entrée, 100 grammes pour le plat, au goûter c’est une madeleine, un sirop de fraise." S’ajoute à cela une pénurie de produits de première nécessité comme les couches. "Il ne faut pas oublier que nos jeunes d’aujourd’hui, ce sont les vieux de demain", lance Hella.

VIDEO. \"Je me suis sentie trahie, jetée\" : Hella est licenciée après son témoignage sur les Ehpad
VIDEO. "Je me suis sentie trahie, jetée" : Hella est licenciée après son témoignage sur les Ehpad (BRUT)