Vidéo Comment Laury Thilleman accompagne sa grand-mère atteinte d’Alzheimer

Publié
Brut.
Article rédigé par

Laury Thilleman est proche de sa grand-mère, Mamie Yvonne. Mais cette dernière, depuis une dizaine d’années, ne la reconnaît plus. Pour Brut, elle raconte son combat contre la maladie d’Alzheimer.

Ma grand-mère, je lui fais toujours sentir l’odeur de la lavande. Puis elle te parle de ce que ça lui rappelle quand elle était petite.” Laury Thilleman appelle toujours sa grand-mère Mamie Yvonne, même si celle-ci ne la distingue plus comme sa petite-fille. “Il y a un peu plus de dix ans, on a découvert qu’elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer”, explique l’ancienne Miss.

“On chante, on danse”

Le diagnostic n’a pas été simple à établir. “On commence à se poser des questions sur des incohérences, que ce soit dans la parole, dans des actes. Mamie Yvonne, elle oubliait si elle avait mangé, par exemple. Elle était hyper indépendante, donc elle conduisait sa voiture, mais sur l'autoroute, elle pouvait être à 50 km/h tu vois, ou en ville à 110 km/h au lieu de 50 km/h. Au fur et à mesure, de lui retirer cette indépendance, ça a été très compliqué quand on a compris qu’elle mettait sa vie en danger.

Malgré tout, Laury Thilleman profite de chaque occasion pour passer du temps avec sa grand-mère. “Aujourd’hui, on n'a plus trop de discussions, mais on chante, on danse. Ça, c’est quelque chose qui ravive un peu notre connexion. Parce que la poésie, les chansons, l’amour aussi, c’est aujourd’hui les seuls moments de vraie connexion que j’ai avec ma mamie et ça … Ça ne s'échappe pas”, avoue-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.