Seine-Maritime : l'incendie de la raffinerie Total maîtrisé

Un incendie a eu lieu dans la plus grande raffinerie France près du Havre (Seine-Maritime). Un site classé Seveso. Il n'y aurait ni pollution ni blessés.

Une raffinerie du groupe Total en feu. L'image est impressionnante, montrant un sinistre qui s'est déclaré dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 décembre vers 4 heures du matin près du Havre (Seine-Maritime). Une pompe chargée de faire circuler le pétrole brut a pris feu. L'incendie a été rapidement maîtrisé et les consignes de confinement levées. Le maire de Gonfreville-l'Orcher, Alban Bruneau, s'est voulu rassurant. "On était prêt à déclencher tout le système d'alerte et d'information auprès des populations, mais la situation n'a pas nécessité ce type d'intervention."

Six mois à l'arrêt ?

Le centre de raffinement de Normandie situé près du Havre est le plus important en France avec 1 500 salariés et représente 12% des capacités de raffinage du pays. L’incendie a entrainé un arrêt de la production. Mais selon les syndicats, les dégâts seraient très importants et on parle d'un arrêt de production de quatre à six mois. Le site classé Seveso niveau haut avait été arrêté pour maintenance en septembre et octobre dernier. Selon Total, la raffinerie fonctionne partiellement.

Le feu s\'est déclaré vers 4 heures du matin dans la raffinerie Total de Gonfreville-l\'Orcher (Seine-Maritime), le 14 décembre 2019.
Le feu s'est déclaré vers 4 heures du matin dans la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), le 14 décembre 2019. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)