Santé : "Des astuces existent pour tromper notre cerveau afin de moins manger"

Pour manger plus équilibré, il est possible d'induire en erreur notre cerveau.

FRANCE 2

Florence Griffon est en direct sur le plateau de France 2 et revient sur les techniques qui permettent de manger de moins grosses portions par repas tout en contentant notre cerveau. "Avant de manger, votre cerveau analyse ce qu'il y a dans votre assiette. Si ce que l'on voit nous semble une toute petite portion et que l'on a faim, notre cerveau va alors se dire que cela ne va pas suffire", explique la journaliste.

Plusieurs astuces

À partir de là, il y a deux astuces : "La première est de se servir dans une assiette plus petite pour avoir l'impression d'un plat plus généreux. Il ne faut également pas hésiter à remplir notre assiette d'aliments peu caloriques comme la salade et à bien mâcher. Ce dernier point est très important, car le fait de mâcher provoque la libération par le cerveau d'un neurotransmetteur qui va envoyer le message de satiété", indique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une paella cuit dans une poelle. (Photo d\'illustration)
Une paella cuit dans une poelle. (Photo d'illustration) (MATT LINCOLN / AFP)