Martinique : 40% des sols contaminés par le chlordécone, un insecticide probablement cancérigène

Le chlordécone est un pesticide qui a été utilisé pendant vingt ans dans les bananeraies des Antilles. Un poison pour les sols et les hommes.

France 2

Les jours de marché, il faut traquer le chlordécone. En Martinique, 40% des terres agricoles sont contaminées par cet insecticide suspecté d'être cancérigène et utilisé dans les bananeraies jusqu'en 1993. Alors, tous les Antillais s'inquiètent lorsqu'ils consomment des produits locaux. Dans les grandes surfaces comme sur les marchés, les aliments sont régulièrement contrôlés. Leur taux de chlordécone ne doit pas dépasser les seuils réglementaires.

Adapter les cultures

Il y a 15 ans, Abdul Djiré a acheté un terrain pour faire pousser des légumes. À sa grande surprise, il était contaminé. Le maraîcher a dû repartir de zéro et remplacer les légumes par des fruits. "La molécule ne migre pas vers le haut, c'est-à-dire qu'au-delà d'une certaine hauteur, elle ne monte pas. Ce serait dû à sa lourdeur", explique Abdul Djiré. Comme lui, beaucoup d'agriculteurs ont de l’adapter leurs cultures. Le chlordécone peut survivre 700 ans dans les sols.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chlordécone est un pesticide qui a été utilisé pendant vingt ans dans les bananeraies des Antilles. Un poison pour les sols et les hommes.
Le chlordécone est un pesticide qui a été utilisé pendant vingt ans dans les bananeraies des Antilles. Un poison pour les sols et les hommes. (France 2)