Les Antilles face au fléau des Sargasses

Édouard Philippe était en Guadeloupe pour clore une conférence internationale sur les sargasses. Ces algues brunes toxiques qui sont un fléau sur certaines côtes.

Les habitants subissent leur toxicité au quotidien. Dans certains pays et notamment aux Antilles, les Sargasses sont même toxiques. "Les plus touchés sont les Antillais, mais ces algues brunes s'amoncellent aussi sur les côtes américaines, au Texas, au Mexique ou de l'autre côté de l'Atlantique sur la cote africaine. Au total, cette mer de sargasses s'étend sur plus de de 880 kilomètres", détaille la journaliste Siegrid de Misouard. "Elle est nocive lorsqu'elle s'échoue sur les plages, elle libère de l'hydrogène sulfuré en séchant", précise-t-elle.

Dégâts matériels et sur la santé

Seulement, les risques sont déjà connus depuis longtemps. "Lorsque les habitants sont exposés de courte durée, ils font état de vertiges, troubles respiratoires, conjonctivites ou œdème aigu du poumon. En cas d'exposition prolongée (plus de 48h), les habitants sont touchés par des bronchites ou des irritations cutanées", explique Siegrid de Misouard. Les sargasses font aussi des dégâts matériels, que ce soit dans les maisons où la peinture peut noircir, mais aussi sur les voitures, les ordinateurs ou les machines à laver. Aucune indemnisation n'est prévue, puisque le statut de catastrophe naturelle n'est pas reconnu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des engins traitent des algues vertes dans le site de traitement de Lantic (Côtes-d\'Armor), le 19 juillet 2010.
Des engins traitent des algues vertes dans le site de traitement de Lantic (Côtes-d'Armor), le 19 juillet 2010. (DAMIEN MEYER / AFP)