Les 62 éoliennes au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier installées à partir de 2022

Les travaux de construction vont démarrer à partir de 2020 avec l'enfouissement des câbles de raccordement au réseau électrique sur la côte.

Les éoliennes seront fabriquées au Havre, en Normandie.
Les éoliennes seront fabriquées au Havre, en Normandie. (RÉGIS HERVÉ / RADIOFRANCE)

Les travaux de construction des 62 éoliennes au large des îles d'Yeu et Noirmoutiers va débuter dès le second semestre 2020, révèle vendredi 25 janvier France Bleu Loire Océan, avec l'enfouissement des câbles de raccordement au réseau électrique sur la côte. Les éoliennes seront ensuite installées en deux ans entre début 2022 et fin 2023. D'ici-là, le consortium industriel (Engie, EDP Renewables et la Caisse des dépôts) s'attend à des recours de la part des opposants.

Sur une dizaine de demandes d'autorisation adressées à la préfecture, la dernière sera étudiée avant cet été, elle concerne la prise en compte des espèces protégées pour le raccordement du parc éolien au réseau électrique par RTE, le réseau public d'électricité. Mais comme ces autorisations sont contestées par les opposants, Lucile Forget, directrice du développement du projet éolien offshore, estime la date de début des travaux à 2022, pour une "mise en service du parc éolien au cours de l'année 2023".

Une capacité à fournir l'électricité à 790 000 personnes

Le réseau d'électricité RTE, chargé du raccordement entre le parc éolien et la côte, va commencer les travaux en premier dès le "second semestre 2020". Le chantier consiste à enterrer deux câbles sous la mer puis la côte sur 60 km, entre l'emplacement du futur parc et la commune de Soullans, où l'électricité produite partira vers le réseau national.

Le projet de parc éolien offshore entre les îles d'Yeu et de Noirmoutier prévoit d'installer 62 éoliennes de 200 mètres de haut, pour fournir de l'électricité capable d'éclairer théoriquement 790 000 personnes en fonctionnant à pleine puissance. Il suscite de nombreuses oppositions des riverains et des professionnels de la pêche. Les éoliennes seront fabriquées au Havre, en Normandie.