Ille-et-Vilaine : plus de quatre tonnes de poissons morts retirées de la Seiche après des rejets de l'usine Lactalis

Depuis plus d'une semaine, un rejet de l'usine Lactalis, en Ille-et-Vilaine, pollue la rivière Seiche. Quatre tonnes de poissons morts en ont déjà été retirés. La préfecture va porter plainte contre l'usine. 

Plus de quatre tonnes de poissons morts ont été retirés de la rivière Seiche. 
Plus de quatre tonnes de poissons morts ont été retirés de la rivière Seiche.  (FRANCE BLEU ARMORIQUE)

Plus de quatre tonnes de poissons morts ont été retirées de la rivière Seiche (Ille-et-Vilaine) après le rejet inhabituel de matière organique provenant de l’usine Lactalis, a rapporté France Bleu Armorique sur son compte Twitter, mercredi 30 août. Une trentaine d'agents sont sur place pour "endiguer la pollution"

Prélèvements effectués par la police de l'eau

L’usine Lactalis, située dans le secteur de la ville de Rétiers, avait confirmé l’incident technique. Les poissons seraient morts par manque d’oxygène, le rejet ayant provoqué une saturation dans la rivière. La sécheresse et les bas débits de cours d’eau ont empiré la situation.

La Direction départementale des territoires et de la mer (la police de l’eau) est venue constater les dégâts. L’Agence française pour la biodiversité a effectué des prélèvements. Samedi 26 août, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a annoncé son intention de dresser un procès-verbal pour infraction délictuelle au Code de l'environnement à l'encontre de Lactalis.