Gard : un médecin accusé d'escroquerie

Dans le Gard, un médecin est accusé d'avoir injecté de l'acide hyaluronique à près de 500 patients. Présenté comme un remède miracle contre l'obésité, il est illégal dans ce cas précis et inefficace.

France 2

Le médecin incriminé pratiquait dans une clinique nîmoise. Entre 2011 et 2014, un gastro-entérologue aurait injecté de l'acide hyaluronique dans l'estomac de près de 500 patients pour combattre l'obésité. Cette pratique, illégale, a suscité l'intérêt des policiers pendant plusieurs mois. "Il y a un aspect moral extrêmement douteux, une personne qui fait avancer une recette miracle pour lutter contre l'obésité alors que le procédé n'a pas été reconnu par la communauté scientifique", estime le commissaire Emmanuel Dumas, chef de la sécurité départementale du Gard. La nocivité du produit est à l'étude, mais on sait d'ores et déjà qu'il est inefficace.

Une fraude à la sécurité sociale

Le médecin a été mis en examen le 7 février, certains de ses patients présentent des complications médicales, le Conseil de l'Ordre des médecins a porté plainte. Concernant l'aspect financier, le médecin facturait des actes d'endoscopie pour que l'opération soit remboursée par la Sécurité sociale, le préjudice est estimé à 450 000 euros. L'avocat du principal intéressé rappelle que son client, placé sous contrôle judiciaire, reste libre de pratiquer son métier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gens en surpoids perdent entre zéro et trois ans d\'espérance de vie, les obèses entre un et six ans, tandis que les grands obèses perdent entre un et huit ans.
Les gens en surpoids perdent entre zéro et trois ans d'espérance de vie, les obèses entre un et six ans, tandis que les grands obèses perdent entre un et huit ans. (ROBERT SCHLESINGER / PICTURE ALLIANCE / AFP)