Environnement : des algues toxiques à l'origine de la mort d'un chien ?

Près de l'étang de Berre (Bouches-du-Rhône), le chien Tyson a perdu la vie. Son état de santé s'est brusquement dégradé suite à une balade sur la plage truffée d'algues vertes.

FRANCE 3

Plus de 100 tonnes d'algues vertes ont été enlevées sur la plage de l'étang de Berre. Samedi 1er Juin, Marine et Marina se promènent avec Tyson, leur berger australien près de la plage. Leur animal perdra la vie 48 heures plus tard d'une intoxication. "Il a joué avec les algues, il s'est baigné, il a reniflé les algues. On est restés une heure et demie et on est rentrés", détaille sa propriétaire Marine. 

Les autorités se défendent

Les deux femmes dénoncent un manque d'information. "Nous avons fait des mesures du taux d'hydrogène sulfuré. On a pas eu des taux alarmants sinon j'aurai du évacuer les habitations. Mais les mesures se font périodiquement depuis le 28 (mai)", se défend Roland Mouren, maire de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Pour empêcher la prolifération d'algues sur la plage, la municipalité fait usage d'une machine venue de Bretagne, théâtre du même phénomène. Les algues deviennent toxiques en séchant et en blanchissant, produisant des gaz. Les communes ont alerté le ministère de l'Environnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'algue sargasse devient toxique une fois échouée sur le littoral (photo d\'algues sargasse échouées sur une plage de Martinique en 2011).
L'algue sargasse devient toxique une fois échouée sur le littoral (photo d'algues sargasse échouées sur une plage de Martinique en 2011). (PATRICE COPPEE / AFP)