VIDEO. Au Venezuela, un club de boxe vient en aide aux jeunes des quartiers difficiles

Dans un quartier dangereux de Caracas, la capitale du Venezuela, des enfants suivent gratuitement des cours de boxe. Parmi eux, Serlyanis, 14 ans.

Dans un quartier dangereux de Caracas, la capitale du Venezuela, des enfants suivent gratuitement des cours de boxe. Parmi eux, Serlyanis, 14 ans.

Serlyanis n'a qu'un rêve : participer aux Jeux olympiques de boxe. Sur le ring, elle enchaîne les coups droits et les uppercuts avec agilité. "C'est une victoire de plus, j'ai gagné par K.O.", s'exclame la jeune Vénézuélienne devant la foule venue la soutenir. Le club de Serlyanis est situé à Petare, un des quartiers les plus difficiles de Caracas. La salle d'entraînement a été créée à l'initiative d'un boxeur qui a tenu à prêter main-forte aux jeunes de la région et leur redonner espoir. "Nous grandissons, nous avançons et nous allons relever ce pays", affirme la boxeuse. 

Un exutoire

Caracas est une des villes les plus dangereuses du monde. Certains quartiers sont minés par les meurtres, les vols et les trafics en tout genre. D'après Serlyanis, cette salle de boxe a été une chance inespérée pour elle et pour tous les jeunes qui ont pu suivre ces cours. "Elle a aidé des enfants à sortir de la drogue, de tous les vices possibles", explique-t-elle. Ici, tous les entraînements et les équipements sont gratuits pour la centaine d'élèves qui se sont inscrits. 

En 2018, plus de 2900 meurtres ont été perpétrés à Caracas.  

Dans un quartier dangereux de Caracas, la capitale du Venezuela, des enfants suivent gratuitement des cours de boxe. Parmi eux, Serlyanis, 14 ans.
Dans un quartier dangereux de Caracas, la capitale du Venezuela, des enfants suivent gratuitement des cours de boxe. Parmi eux, Serlyanis, 14 ans. (BRUT)