Les idées claires : Les écrans sont-ils vraiment dangereux pour les enfants ?

L'usage des écrans a-t-il vraiment des conséquences néfastes sur le développement des enfants ? C'est la question au cœur des Idées Claires, notre programme hebdomadaire produit par franceinfo et France Culture destiné à lutter contre les désordres de l'information, des fake news aux idées reçues.

radiofrance

"Le constat est sans appel, les enfants de 3 ou 4 ans en grande difficulté que nous signalent les écoles sont quasiment tous exposés massivement aux écrans de 6h à 12h par jour". Cette vidéo postée en mars 2017 par Anne-Lise Ducanda est devenue virale en quelques jours. Son ton alarmiste et les mises en garde sur l'utilisation des écrans ont convaincu de nombreux médias qui ont repris ses thèses.

L'auteure de la vidéo, une médecin généraliste, alerte sur la surexposition des enfants aux écrans et n'hésite pas à faire le lien avec le développement de l'autisme. Ce discours qui fait des écrans le bouc-émissaire idéal, est très séduisant. Mais il ne repose pas sur une vérité scientifique.

C'est d'ailleurs ce qu'ont reproché de nombreux médecins et spécialistes à Anne-Lise Ducanda. Patrick Pelloux, le célèbre urgentiste, l'a même accusé de "charlatanisme".

Si de nombreux rapports sortis ces dernières années alertent sur les dangers des écrans, ils traitent souvent d'enfants surexposés, c'est-à-dire d'enfants en contact avec des écrans de 3 à 6 heures par jour.

Et si le danger ne venait pas des écrans mais plutôt de leur usage excessif ?

Un autre rapport, commandé par l’Académie des sciences en 2013affirme même que les tablettes tactiles peuvent être utiles avant 2 ans, en présence d’un adulte. Selon le rapport, les tablettes peuvent être "un objet d'exploration et d'apprentissage parmi les autres objets du monde réel."

En clair, diaboliser les écrans ne sert à rien : les écrans ne seraient pas mauvais pour les enfants, à condition que leur utilisation soit modérée, contrôlée et qu'ils permettent de développer des interactions.

Nous avons confronté ce discours diabolisant les écrans à une spécialiste Magali Lavielle-Guida, orthophoniste et psychologue.

Écoutez et abonnez-vous au podcast

Les écrans sont-ils vraiment dangereux pour les enfants ?
Les écrans sont-ils vraiment dangereux pour les enfants ? (RADIOFRANCE)