Cet article date de plus d'un an.

Info franceinfo Rhône : saisie historique de quatre tonnes de gaz hilarant à Villeurbanne, plusieurs personnes interpellées

Une centaine de bouteilles d'un litre ont été saisies, d'autres contenaient jusqu'à quatre litres de protoxyde d'azote.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des cartouches de gaz hilarant vides dans une rue de Bordeaux, en juillet 2020. (BONNAUD GUILLAUME / MAXPPP)

Une saisie de quatre tonnes de gaz hilarant a été réalisée à la fin du mois de septembre à Villeurbanne (Rhône), près de Lyon, a appris franceinfo lundi 11 octobre de source policière. Il s'agit d'un record en la matière qui a permis également plusieurs interpellations. Cette saisie historique a été réalisée grâce à un renseignement obtenu par la sûreté départementale de Lyon sur l'existence de ventes de ce produit via l'application Snapchat.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Lyon. Parmi les quatre tonnes de gaz hilarant saisies, il y avait notamment une centaine de bouteilles d'un litre et des bouteilles contenant jusqu'à quatre kilos de gaz hilarant. Des embouts et des ballons d'inhalation ont aussi été saisis selon cette source policière dans des appartements et un entrepôt.

Un produit dangereux

Le protoxyde d'azote est initialement utilisé pour les siphons de cuisine pour faire de la crème-chantilly, ou dans le monde médical, mais son usage a été détourné ces dernières années pour son côté euphorisant. Des mineurs l'ont utilisé en premier, puis de jeunes adultes se sont mis à en consommer aussi en soirées étudiantes. Inhaler du protoxyde d’azote peut entraîner de nombreux effets indésirables, notamment une brûlure due au froid du gaz libéré de la cartouche, un asphyxie, des vertiges ou encore une perte de connaissance. Un produit dangereux, à tel point que des parlementaires veulent légiférer sur la question.

La direction générale de la Santé avait rapporté dans un communiqué "25 signalements d’effets sanitaires sévères (avec atteinte du système nerveux et de la moelle épinière) dont 10 graves avec des séquelles pour certains cas" via le réseau d’Addictovigilance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé et maladie des enfants et ados

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.