Cet article date de plus de quatre ans.

Établissement scolaire : soupçon de maltraitance dans le Cher

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Établissement scolaire : soupçon de maltraitance dans le Cher
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une école catholique vient d'être fermée dans le Cher. La cause, le soupçon et une enquête ouverte sur d'éventuelles agressions sexuelles et violences.

Que s'est-il passé derrière les murs de l'internat l'Angelus dans le Cher? Dans cet établissement catholique hors contrat, isolé, à l'écart du bourg, les élèves ont-ils été victimes de maltraitance ? et si oui depuis combien de temps ? Une soixantaine d'élèves ont été entendus dans la journée de samedi. Parmi eux, une vingtaine confient avoir été malmenés.

Privation d'aliments

"Il ressort des déclarations d'un certain nombre d'entre eux qu'ils étaient victimes de violence physique ainsi que de punitions qui s'apparentent à de mauvais traitements. Pour certains de privation d'aliments et pour quelques-uns d'entre eux d'actes à caractère sexuel", explique le procureur de la République du Cher. Des accusations inimaginables pour de nombreux parents d'élèves qui connaissent personnellement le directeur de l'établissement. L'abbé Régis Spinoza est un prêtre traditionaliste, mis en garde à vue durant plusieurs heures vendredi 2 juin, il a été relâché dans la soirée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enfants ados

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.