Tabagisme : un mal qui se féminise

Les Français consomment de moins en moins de tabac à l'exception des femmes âgées de 45 à 64 ans. Les conséquences sont là : elles sont deux fois plus nombreuses à mourir à cause de la cigarette.

Voir la vidéo
France 2

Pour beaucoup de femmes, fumer une cigarette est une habitude de plus de vingt ans. Ainsi, elles sont nombreuses à ne pas imaginer arrêter la cigarette. Le tabagisme tend à diminuer dans la société française, mais chez les femmes de 45 à 54 ans, c'est tout l'inverse. Le nombre de fumeuses dans cette tranche d'âge est passé de 21,5 à 30,8% depuis l'an 2000. Le tabagisme féminin est en constante augmentation depuis les années 70. Pourtant, les fumeuses ont parfaitement conscience des risques pour la santé.

Durant la grossesse, les femmes arrêtent de fumer

Le sujet est sensible, car les chiffres parlent d'eux-mêmes. Entre 2000 et 2014, le nombre de femmes décédées à cause du tabac a été multiplié par deux. Sur la même période, la mortalité par cancer du poumon a augmenté de 71%, c'est bientôt plus que pour le cancer du sein. Seule situation où les femmes parviennent nettement à réduire leur consommation de cigarettes, la période de la grossesse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon l\'agence sanitaire, le nombre de femmes mortes à cause du tabac a doublé en 14 ans en France (illustration).
Selon l'agence sanitaire, le nombre de femmes mortes à cause du tabac a doublé en 14 ans en France (illustration). (SIMON DAVAL / MAXPPP)