La e-cigarette, un bon moyen d'arrêter le tabac ?

D'après les conclusions d'une étude de l'Office français de prévention du tabagisme parue mercredi, la cigarette électronique peut jouer un rôle intéressant pour ceux qui essayent d'arrêter de fumer. A condition d'utiliser le produit avec précaution.

(Maxppp)

Alors que les ventes de cigarettes ont diminué de 7,3% en 2013, les méthodes médicales classiques pour arrêter le tabac sont en chute libre en France : les patchs ont ainsi enregistré une baisse de leurs ventes de 18%, tandis que le Champix est encore moins populaire (-38%).

En réalité, dans la catégorie des méthodes pour arrêter le tabac, c'est la cigarette électronique qui semble prendre le relais.

La question du plaisir de fumer

Une dizaine d'experts de l'Office français de prévention du tabagisme ont ainsi planché sur la place que peut jouer la e-cigarette pour les personnes qui souhaitent stopper leur consommation de tabac. Ils ont rendu leurs conclusions mercredi.

Selon eux, la cigarette est un moyen intéressant pour aider au sevrage tabagique, mais à certaines conditions : d'abord que la e-cigarette soit suffisament dosée en nicotine pour compenser le manque. Ensuite, que cette cigarette ait un goût qui plaise au fumeur, pour qu'il y trouve du plaisir.

Les experts rappellent aussi que la cigarette électronique n'est pas un médicament, mais seulement un outil très utile pour ceux qui n'arrivent pas à arrêter avec les traitements médicaux actuels. Ils conseillent d'associer la e-cigarette à la prise de substituts nicotiniques ou à des traitements d'arrêt au tabac, une combinaison qui donne de bons résultats.

Autre constat des experts : il faut avoir totalement arrêté la cigarette traditionnelle quand on passe au vapotage avant de s'arrêter complétement : en gardant l'habitude de la cigarette, on maintient très élevé son niveau de dépendance.

Plus de e-cigarettes dans les lieux publics ?

Le rapport de l'Office français de prévention du tabagisme n'était pas la seule raison de la présence de la e-cigarette dans l'actualité du jour. Invitée mercredi matin de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM TV, la ministre de la santé Marisol Touraine s'est dite favorable à son interdiction dans les lieux publics.

"Je souhaite qu'on puisse avoir le plus de lieux publics interdits à la cigarette électronique ", a expliqué la ministre, faisant référence à une décision récemment prise à New York. Je ne voudrais pas qu'à travers la cigarette électronique, on redonne l'envie du geste et l'envie du goût du tabac ".