Impôts : il est désormais possible de les payer chez le buraliste

Payer ses impôts au bureau de tabac, c'est désormais possible. Une tâche qui s'ajoute aux nombreux services déjà proposés dans ces établissements.

France 3

À partir du lundi 24 février, dans un bureau de tabac, la machine dédiée aux jeux de hasard pourra aussi scanner les contraventions, 300 € maximum. Pour respecter la confidentialité, seul le montant à régler sera affiché. Il sera également possible de payer ses impôts locaux, des contraventions ou encore des factures de service public comme la crèche, la cantine et l'hôpital.

Diversifier la clientèle, mais aussi augmenter le chiffre d'affaires

Le nouveau système est apprécié par ses usagers. "Ça va arranger bien des choses et faire travailler les buralistes davantage", explique une cliente. Pour chaque transaction le buraliste touchera de la part de l'État 1,50€. L'objectif pour ces professionnels est de diversifier la clientèle, mais aussi augmenter le chiffre d'affaires. "Quand on vend un paquet de chewing-gum, on gagne des centimes, donc 1,50 € par encaissement ce n'est pas négligeable", confie Kaya Serdar, un buraliste. Ce nouveau système de paiement d'impôts sera étendu à 6 000 bureaux de tabac en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Payer ses impôts au bureau de tabac, c\'est désormais possible. Une tâche qui s\'ajoute aux nombreux services déjà proposés dans ces établissements.
Payer ses impôts au bureau de tabac, c'est désormais possible. Une tâche qui s'ajoute aux nombreux services déjà proposés dans ces établissements. (France 3)