Plus de trois tonnes de cocaïne à destination de Marseille saisies en Italie

Trois personnes qui devaient réceptionner la cargaison ont été interpellées à Marseille.

Ces investigations ont été menées conjointement par les autorités policières et judiciaires françaises et italiennes.
Ces investigations ont été menées conjointement par les autorités policières et judiciaires françaises et italiennes. (DENIS CHARLET / AFP)

Une saisie d'une ampleur exceptionnelle. Plus de trois tonnes de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud ont été saisies en Italie, a annoncé la procureure de Marseille, Dominique Laurens, jeudi 27 février. La cargaison devait arriver en France par le port méditerranéen, où trois hommes ont été interpellés, a précisé la magistrate lors d'une conférence de presse conjointe avec la patronne de l'office anti-stupéfiants français (Ofast), Stéphanie Cherbonnier, et le procureur italien Giuseppe Creazzo.

Les sacs cachés dans un stock de purée de banane

La cargaison de drogue aurait pu rapporter 230 millions d'euros à la revente au détail, a précisé l'Ofast. Ces investigations ont été menées par les autorités policières et judiciaires françaises et italiennes dans le cadre d'une opération de coopération pénale internationale.

Conditionnée dans 90 sacs de sport cachés dans un conteneur au milieu d'une cargaison de purée de bananes, la cocaïne a été saisie par les carabinieri italiens lors de l'escale du navire à Livourne, lundi. C'est alors qu'elle a été remplacée "par des produits de substitution", avant que le conteneur reparte pour Gênes (Italie) puis Marseille, sa destination finale, a précisé Dominique Laurens.

A Marseille, jeudi matin, après le déchargement du conteneur, trois hommes ont pris en charge ce qu'ils croyaient donc être de la cocaïne. Ils ont été interpellés à Saint-Mitre-les-Remparts, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Marseille, alors qu'ils déchargeaient les sacs dans une villa.