Vers une interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics ?

Le gouvernement envisage d'encadrer son utilisation, au nom du principe de précaution, selon RTL.

Près de 500 000 Français seraient désormais convertis à la cigarette électronique.
Près de 500 000 Français seraient désormais convertis à la cigarette électronique. (MARTINA PARANINFI / FLICKR RF / GETTY IMAGES)

Les autorités vont-elles jouer la carte de la prudence ? Le gouvernement envisage d'interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics, au nom du principe de précaution, selon des informations publiées, lundi 27 mai, par RTL

Face au succès grandissant du dispositif, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait décidé de réclamer, le 5 mars, une enquête sur les effets de cet appareil"Il nous faut faire une évaluation bénéfices-risques de ce dispositif qui pose un certain nombre de questions", affirmait-elle alors.

Un rapport remis mardi au ministère de la Santé

Ce rapport, rédigé par le pneumologue Bertrand Dautzenberg, doit être remis, mardi, au ministère de la Santé. Ses conclusions devraient être "plutôt favorables", selon la radio. Malgré cela, le gouvernement pourrait réduire l'usage des cigarettes électroniques, en les interdisant dans les lieux publics. 

En mars, Marisol Touraine affirmait qu'il "faut faire preuve de prudence" car les Français essayant d'arrêter de fumer sont "des centaines de milliers" à utiliser cette cigarette électronique. 500 000 Français seraient désormais convertis à cet appareil.