Thaïlande : une touriste a fait de la prison après une condamnation pour vapotage

Le vapotage est interdit en Thaïlande, ce qui a valu à Cécilia des démêlés avec la justice locale, une condamnation, et un passage en prison.

FRANCE 3

Les vacances en Thaïlande de cette Varoise ont tourné au cauchemar. Dans ce pays où il est interdit de vapoter, ce geste lui a valu un séjour en prison et le paiement d'une très lourde amende. "La police m'a arraché la cigarette électronique des mains en me disant que c'était formellement interdit", raconte Cécilia Cornu. Elle refuse alors de payer l'amende réclamée, et entre ainsi dans le système judiciaire du pays.

Trois jours de prison

Les frais de justice grimpent, et un avis d'expulsion est prononcé contre Cécilia à la suite de sa condamnation, ce qui implique un passage par la prison pendant trois jours. "On dormait toutes à même le sol. On était à peu près une soixantaine de femmes (...) On se lavait dans des seaux d'eau, avec des gamelles en plastique", se rappelle la jeune femme choquée, qui rappelle qu'elle n'est "pas une criminelle".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les rongeurs, exposés au vapotage pendant douze semaines, ont aspiré de la vapeur de nicotine équivalente en dose et durée à dix ans de vapotage pour les humains.
Les rongeurs, exposés au vapotage pendant douze semaines, ont aspiré de la vapeur de nicotine équivalente en dose et durée à dix ans de vapotage pour les humains. (FRANK MAY / PICTURE ALLIANCE / AFP)