Santé : la cigarette électronique, bientôt un médicament pour arrêter de fumer ?

Publié
Santé : la cigarette électronique, bientôt un médicament pour arrêter de fumer ?
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Ricottier, C. Sinz, J. Ricco, F. Nicotra, C.-M. Denis, A. Dupont, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

Utilisée pour ralentir ou calmer l'envie de fumer des cigarettes classiques, la cigarette électronique pourrait bientôt être utilisée comme médicament. Cependant, il lui reste un long chemin à parcourir avant d'arriver à cette étape.

Pour des millions de personnes, c'est un nuage de vapeur d'eau qui accompagne leur quotidien. La cigarette électronique a fait son trou chez de nombreux consommateurs, avec une raison principale : l'envie d'arrêter de fumer la cigarette classique. "Je suis une ancienne fumeuse, je me suis mise à la cigarette électronique et je trouve que ça remplace vachement, c'est moins nocif, ça coûte moins cher", déclare une jeune femme. Dans un magasin dédié à la vente de cigarettes électroniques, le constat se fait ressentir.

Un effet thérapeutique ?

Certains tabacologues conseillent à leurs patients de passer à la cigarette électronique afin de ralentir ou d'arrêter totalement leur consommation de tabac. Quitte à l'inclure sur une ordonnance. "J'ai distribué, pendant des consultations, 600 cigarettes électroniques à des gens polyconsommateurs pour qu'ils arrêtent", explique le professeur Bertrand Dautzenberg, tabacologue à l'hôpital de la Pitié-Salpétirère de Paris. Aucune étude scientifique montre cependant que la cigarette électronique n'aide à l'arrêt de consommation de tabac. Il faudra de nombreuses études avant qu'elle devienne un médicament.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.