A Poitiers, des habitants montent au front face au trafic de drogue

A Poitiers, dans le quartier des Couronneries, les habitants d’un immeuble HLM  squatté chaque jour par des dealers, ont décidé, eux aussi, d’occuper le terrain. Pour empêcher le business de ces trafiquants,  les riverains occupent le hall de leur immeuble.

Ils se donnent rendez-vous chaque jour de 15 heures à 19 heures .Depuis une dizaine de jours, des femmes et des hommes se relaient dans le hall d’entrée de leur immeuble. Objectif : se réapproprier ces parties communes devenues le repaire de jeunes dealers du quartier depuis un mois, et ce malgré les patrouilles régulières de la police.

En mode « fête des voisins »

Réunis autour d’une table et d’un café, ces locataires excédés veulent retrouver la sécurité et la sérénité.« C’est invivable, ils devraient partir tous ces gens-là, il y en a marre ! » témoigne une habitante à bout. Les multiples dégradations et l'agressivité de certains dealers ont poussé plusieurs habitants à quitter les lieux. Autour de ces cafés citoyens, les riverains partagent leur colère. " on ne va pas lâcher l'affaire, on vit ici, on paie nos loyers, il y a pas de raisons qu'on se laisse faire " raconte Virginie locataire depuis 5 ans.

Une présence qui rassure

La présence de ces habitants a fait fuir les délinquants qui ont dû changer leurs habitudes. Une initiative qui rassure également les familles. " Ma fille de 5 ans m'a dit maman, j'ai peur de descendre dans le hall, je veux déménager, elle ne veut plus rester ici ". Ces locataires ont prévu de maintenir leur mobilisation un mois minimum. Une action citoyenne que ce groupe d'habitants espère retrouver dans d'autres immeubles du quartier.