Cet article date de plus de quatre ans.

Maternités : Clermont et Bar-le-Duc se mobilisent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Maternités : Clermont et Bar-le-Duc se mobilisent
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des habitants se mobilisent dans deux communes pour défendre leurs maternités, à Bar-le-Duc dans la Meuse, mais aussi à Clermont dans l'Oise, une ville de 10 000 habitants.

Résister même si la fermeture de leur maternité est déjà actée. Pour ces manifestants, impossible d'admettre que les femmes enceintes ne pourront plus accoucher à l'hôpital de Clermont (Oise), près d'Amiens. Dès 2019, la maternité sera transformée en centre périnatal, où seules des consultations seront possibles. C'est l'hôpital de Senlis (Oise), à près de 30 minutes d'ici, qui assurera les accouchements.

2/3 des maternités françaises ont fermé

Même combat à Bar-le-Duc, dans la Meuse. Ici aussi, la maternité est menacée pour des raisons budgétaires. Une manifestation est prévue à 14 heures, mais déjà ce samedi 17 mars au matin, les commerçants ont tenu à exprimer leur solidarité. "Je pense que ça va être crescendo, les commerces vont en pâtir, et surtout, je pense que le système hospitalier va en pâtir aussi", affirme un coiffeur. En 40 ans, deux tiers des maternités françaises ont fermé leurs portes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.