Déserts médicaux : la libre installation des médecins menacée ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Déserts médicaux : la libre installation des médecins menacée ? -
Déserts médicaux : la libre installation des médecins menacée ? Déserts médicaux : la libre installation des médecins menacée ? - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - H. Capelli, A. Bourse, J. Weyl, P. de la Foata, France 3 Pays de la Loire
France Télévisions
franceinfo
À partir du lundi 12 juin, l'Assemblée nationale va se pencher sur les déserts médicaux. Avec cette question : faut-il interdire aux médecins d'ouvrir leur cabinet là où il y a déjà beaucoup de docteurs ?

Depuis le début du mois, à Froidfond (Vendée), il n'y a plus de médecin généraliste. Le maire de la ville, qui compte 2 200 habitants, se démène pour en trouver un nouveau mais les candidats ne se bousculent pas malgré les facilités à l'installation. L'Assemblée nationale va se pencher sur les déserts médicaux ces prochains jours. Avec cette question : faut-il interdire aux médecins d'ouvrir leur cabinet là où il y a déjà beaucoup de docteurs ? L'initiative est soutenue par 200 députés.

Un risque de déclin des vocations

"Ce que nous proposons, c'est la régulation de l'installation en fonction des besoins de santé", explique Guillaume Garot, député PS de la Mayenne. "Il est inadmissible dans notre République que selon son code postal, nous n'ayons pas le même accès aux soins", déplore-t-il. Mais cette proposition n'a pas les faveurs du gouvernement. Le syndicat des médecins généralistes estime qu'une telle mesure pourrait conduire à un déclin des vocations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.