VIDEO. Ce lac aux allures de carte postale cache en réalité un autre visage

Il est peut-être beau... mais il est dangereux. Explications.

Brut.
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un kilomètre de long. C'est la taille du plus grand lac acide au monde. Sa couleur bleu-turquoise vous donne très certainement envie de plonger dedans ? Pourtant, s'y essayer serait dangereux.

Une eau extrêmement acide

La couleur du lac s'explique en effet par l'acidité de l'eau ainsi que par le haut taux de métaux fondus qu'il contient. C'est une chambre de magma située en dessous du lac et qui y déverse un flux constant de gaz sulfureux qui est à l'origine du phénomène. Ces émissions entourent également le lac d'une fumerolle de gaz toxique. Si la température est assez basse, le sulfure se condense dans l'air, tombe au sol sous forme liquide, avant de se solidifier et de former des minéraux jaunes. Mais s'il est assez chaud en émergeant du sol, le sulfure va plutôt s'enflammer au contact de l'air sous forme de petites flammes d'un bleu électrique, surtout visibles la nuit. Ce lac se nomme Kawah Ijen et se trouve sur l'île de Java, en Indonésie.

VIDEO. Ce lac aux allures de carte postale cache en réalité un autre visage 
VIDEO. Ce lac aux allures de carte postale cache en réalité un autre visage  (BRUT)