Covid-19 : comment les Ehpad se préparent à la campagne de vaccination

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que la campagne de vaccination pourrait débuter avant la fin de l'année 2020. Les Ehpad seront prioritaires, mais avant même la mise en place du dispositif, il faut convaincre les résidents.

France 2

Après 66 ans de mariage, Raymond et Nicole trouvent encore des sujets de discorde. Les amoureux sont partagés au sujet du vaccin contre le Covid-19. "J'ai toujours fait les vaccins", explique Nicole. "Si ce n'est pas obligatoire, je ne ferai pas, de crainte", argumente Raymond. Les 96 résidents d'un Ehpad de Gironde sont partagés. "Est-ce qu'il y aura des effets secondaires ou pas ?", s'interroge Andrée Renou, qui mesure les inquiétudes de sa famille. 

Recueillir un consentement éclairé

Dans les prochains jours, tous les résidents d'Ehpad pourront se faire vacciner, mais l'injection n'est pas obligatoire. Pour les équipes de l'établissement, le défi est de recueillir le consentement des personnes âgées. Certaines ne comprennent pas les enjeux de la vaccination : "Dans 70 à 80% des cas, il n'est pas possible de recueillir un consentement éclairé, c'est toute la difficulté à venir", explique Aurélie Peignant, psychologue. Un vaccin pour réduire la mortalité en maison de retraite : en France, 24 000 résidents d'Ehpad sont morts des suites du Covid-19 depuis le début de l'épidémie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une animatrice devant des personnes âgées au sein de l\'Ehpad Beauregard, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), le 12 novembre 2020.
Une animatrice devant des personnes âgées au sein de l'Ehpad Beauregard, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), le 12 novembre 2020. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)