Covid-19 : pourquoi la situation reste inquiétante en Guyane

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : pourquoi la situation est aussi tendue en Guyane
Article rédigé par
B. Mousset, M. Marini, Guyane La 1ère - franceinfo
France Télévisions

La Guyane a décidé de reconfiner sa population pour une durée de deux semaines, à compter du vendredi 14 mai. La situation sanitaire y demeure préoccupante, à cause d'une campagne de vaccination qui tourne au ralenti et de la menace du variant brésilien.

C'est une mauvaise nouvelle pour les habitants de la Guyane : la population va être reconfinée à partir de vendredi 14 mai, et pour une durée de deux semaines. Il faut dire que la situation sanitaire n'incite guère à l'optimisme. Pourtant, toutes les personnes âgées de plus de 16 ans peuvent désormais se faire vacciner contre le Covid-19. Mais les centres de vaccination sont loin de faire le plein, alors que des doses sont disponibles. 

Forte tension dans les hôpitaux 

"Malheureusement, cette campagne de vaccination ne rencontre pas un succès fou. Les Guyanais sont peu sensibles à cette offre, qui est là depuis le début", constate le docteur Loïc Epelboin, infectiologue au centre hospitalier de Cayenne. Les autorités s'inquiètent aussi de la propagation du variant brésilien du Covid-19. Avec plus de 300 cas pour 100 000 habitants, le taux d'incidence a bondi ces derniers jours. Des chiffres qui se traduisent par une forte tension sur les hôpitaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.