Coronavirus : "Toute l'Europe doit être vaccinée," affirme Denis MacShane

Mercredi 2 décembre, le Royaume-Uni a autorisé la mise sur le marché d'un vaccin anti-coronavirus et devrait donc très rapidement lancer une campagne de vaccination. Ancien ministre britannique, Denis MacShane espère que toute l'Europe suivra ce mouvement.

S'il ne dispose plus de mandat électoral, Denis MacShane n'en demeure pas moins un suiveur assidu de l'actualité politique britannique. Et l'ancien ministre des Affaires étrangères de Tony Blair (2001-2002) voit d'un très bon œil le lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus au Royaume-Uni, comme cela a été annoncé mercredi 2 décembre. "Dans six ou huit mois, nous serons relativement bien vaccinés," se félicite-t-il lors de l'interview qu'il a accordée au 23 Heures de franceinfo mercredi soir.

Pas de lien avec le Brexit

L'ex-député conteste en revanche tout lien de cause à effet entre cette prise de décision rapide et la mise en œuvre du Brexit, ce qui a été avancé par certaines personnalités politiques. "Soyons clairs : tout a été fait dans le cadre des réglementations européennes," rappelle-t-il. Avant de conclure : "Nous sommes dans l'Europe de Pasteur, pas dans celle des sorciers qui craignent ce vaccin. Toute l'Europe doit être vaccinée."

Une infirmière prépare un échantillon de vaccin contre le Covid-19 à Moscou (Russie). Photo d\'illustration.
Une infirmière prépare un échantillon de vaccin contre le Covid-19 à Moscou (Russie). Photo d'illustration. (NATALIA KOLESNIKOVA / AFP)