Coronavirus : la Chine pointe du doigt les produits surgelés importés de l'étranger

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : la Chine pointe du doigt les produits surgelés
Article rédigé par
Arnault Miguet, G. Caron - franceinfo
France Télévisions

Les autorités chinoises estiment que les produits surgelés importés de l'étranger pourraient être une source de contamination au coronavirus.

Faut-il craindre les produits surgelés importés en Chine ? Sans aucun doute, selon les autorités locales, qui voient dans la chaîne du froid une source de contamination au Covid-19. Attention, donc, au saumon norvégien, au poisson indien, au bœuf brésilien ou australien, au porc argentin... Régulièrement, des traces du virus sont retrouvées sur les emballages de ces produits arrivés surgelés depuis l'étranger.

Des emballages testés

La chaîne du froid est désormais très contrôlée. Les emballages sont testés à l'acide nucléique. "Tous les employés sont testés tous les sept jours," précise en outre Lin Qingyan, responsable des marchés de Quanzhou. En effet, plusieurs personnes travaillant dans les ports ou les marchés de Chine ont contracté le virus. Tous avaient manipulé des produits congelés. Y a-t-il un lien de causalité ? Pour l'heure, rien ne le prouve.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.