Coronavirus : des masques sanitaires qui ne sont pas toujours conformes

Les Français ont vu fleurir cette affichette partout dans l’Hexagone en 2020 : ''Port du masque obligatoire''. Un geste essentiel pour éviter la propagation du Covid-19. Toutefois, comment être sûr de l’efficacité du masque que l’on porte ?  

France 2

Le masque est devenu le meilleur ami des Français en 2020 et il devrait l’être encore en 2021. Cependant, pour être sûr de se protéger et de protéger les autres, encore faut-il bien le choisir : médical, non médical, chirurgical. Sont-ils tous efficaces ? La plupart d'entre eux sont importés d’Asie. À l’aéroport de Roissy (Val-d'Oise), les douaniers vérifient leur état. "Est-ce qu’il y a de l’humidité, est-ce qu'ils semblent humides sur le tarmac, ce qui peut entraîner une détérioration...", sont des questions qu'un agent des douanes explique se poser constamment.

Pas d'emballage

Si une livraison est suspecte, la Douane regarde si les produits sont bien aux normes. Et, ces derniers mois, elle a eu des mauvaises surprises. "Ce sont différents masques, pour lesquels il n’y a même pas d’emballage, de boîte, de marquage", note Sophie Plante, cheffe du bureau des Douanes. Et d’ajouter : "Le risque, c’est que ces masques arrivent chez des professionnels de santé." Cette année, 780 000 masques non-conformes ont ainsi été saisis.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants déambulent sur la rue de la République, à Lyon, le 19 septembre 2020.
Des passants déambulent sur la rue de la République, à Lyon, le 19 septembre 2020. (SEBASTIEN RIEUSSEC / HANS LUCAS / AFP)