Cet article date de plus de cinq ans.

Chaque année, les champignons causent plusieurs centaines d'intoxications

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Chaque année, les champignons causent plusieurs centaines d'intoxications
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Baugé, en Anjou, depuis le début de la saison, plus de 40 personnes ont été intoxiquées. Un homme est mort cette semaine.

Attention aux cueillettes dangereuses. France 3 a rencontré un couple de Baugé (Maine-et-Loire) qui revient de loin. Il y a huit jours, un ami pourtant habitué des champignons, arrive chez eux avec des coulemelles et des cèpes. Ils ne se doutent pas que la poêlée qu'ils s'apprêtent à manger contient un spécimen toxique. Quelques heures plus tard, des symptômes de douleurs au foie et au ventre apparaissent. Mais le surlendemain, lorsque le cueilleur est transféré d'urgence à l'hôpital, ils se rendent compte du danger. L'ami de Bernard Grosbois est décédé. Probablement à cause d'une amanite phalloïde, un champignon responsable de 90% des cas mortels.

Plusieurs décès par an

Le centre antipoison du CHU d'Angers connaît malheureusement très bien cette situation. Depuis une plate-forme téléphonique, ils prennent en charge les intoxications qui surviennent dans tout le Grand-Ouest. "Le profil le plus fréquent que l'on a, ce sont des gens qui sont persuadés de ce qu'ils ont cueilli (...) et pourtant, il y a des confusions qui sont extrêmement fréquentes (...)", explique Chloé Bruneau, pharmacienne toxicologue, du Centre antipoison du CHU Angers.
Chaque année en France, trois à quatre décès sont dus à une ingestion de champignon toxique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.