Cet article date de plus d'un an.

Santé : le lien entre cancer du sein et travail de nuit établi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Santé : le lien entre cancer du sein et travail de nuit établi
Santé : le lien entre cancer du sein et travail de nuit établi Santé : le lien entre cancer du sein et travail de nuit établi (France 2)
Article rédigé par France 2 - Damien Mascret
France Télévisions
France 2
Le cancer du sein d'une ancienne infirmière a été reconnu comme maladie professionnelle, lundi 27 mars. Le médecin Damien Mascret explique pour le JT de 20 Heures le lien entre travail de nuit et cancer.

De nombreuses études "montrent un risque de cancer du sein accru quand on travaille la nuit", explique Damien Mascret, médecin et journaliste France Télévisions, présent sur le plateau du 20 Heures, lundi 27 mars. Selon une étude polonaise, le risque de cancer du sein est multiplié par 2,6 si une femme a travaillé de nuit au moins six mois dans l'année. Ce risque est multiplié par 3 pour celles qui ont enchaîné au moins trois nuits de suite par semaine. 

Une dette de sommeil pour les travailleuses de nuit

Toutefois, en dessous de dix années de travail de nuit, il n'y aurait pas de sur risque de cancer. Ce risque est dû à un dérèglement des horloges cellulaires qui peut entraîner une prolifération des cellules. Les horloges internes nettoient durant la nuit des cellules suspectes. Les femmes qui travaillent la nuit ont une dette de sommeil et dorment en moyenne 1 heure de moins par jour que les autres. "Si vous travaillez de nuit, évitez d'enchaîner plus de deux nuits par semaine et ajoutez une sieste à votre sommeil diurne", conclut Damien Mascret. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.