Vidéo Le talent, ça existe vraiment ?

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Ce n'est en tout cas pas l'avis de la neuroscientifique Samah Karaki. Elle explique.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Ce n'est en tout cas pas l'avis de la neuroscientifique Samah Karaki. Elle explique.

"Aujourd'hui, nous n'avons aucune étude qui peut démontrer que ce que j'observe dans votre cerveau est dû à quelque chose qui est inné", explique Samah Karaki, neuroscientifique et fondatrice de l'ONG "Social Brain Institute". Tests de personnalité, tests de QI, tests de douance… Pour, la neuroscientifique Samah Karaki, ces tests entretiennent le mythe du talent inné et peuvent être dangereux. "C'est quand même très triste qu'à un âge très jeune on a déjà une image très fixe de soi-même alors qu'en fait, si vous décidez d'explorer une autre façon d'être, de vous réinventer, vous avez la machine pour", estime Samah Karaki.

Les "théories implicites de l'intelligence"

Selon les "théories implicites de l'intelligence", développées notamment par la psychologue Carol Dweck, le cerveau peut toujours apprendre si l'on s'en croit capable et que l'environnement est favorable. "Ce n'est pas mon niveau initial, ce n'est pas ma prédisposition en capacité qui va permettre d'y arriver, c'est ce que je pense de ma capacité de croître ces capacités-là", explique la neuroscientifique laquelle précise que l'environnement doit soutenir cet apprentissage. "C'est le rôle des éducateurs, des parents, des professeurs, des recruteurs, des dirigeants", développe-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biologie - Génétique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.