Baisse des remboursements des soins à domicile : l'inquiétude des prestataires de la filière

La qualité de soins à domicile va-t-elle baisser ? C'est ce que redoutent les entreprises du secteur. Les produits et matériels qu'elles utilisent vont être moins bien remboursés.

France 3

À 16 mois, la petite Romy a passé plus de temps à l'hôpital que chez elle. Atteinte de malformations cardiaques et pulmonairse, elle vit enfin en famille, mais avec un gros équipement. Un aérosol pour ses bronches, une pompe à oxygène qui lui sert la nuit. Tout l'équipement vient de Proxilio, un prestataire spécialisé dans le soin à domicile. Les machines sont mises en location chez les patients.

60 000 salariés impactés

Insuffisance respiratoire, nutrition artificielle, apnées du sommeil, perfusions, ces produits seront bientôt moins bien remboursés. De -4 à -10%, c'est une catastrophe pour leurs distributeurs. "En amputant notre chiffre d'affaires de 10%, on a plus aucune possibilité de faire les investissements de matériel nécessaires", explique Denis Foucal, président de la société Proxilio. L’impact serait aussi important pour les 60 000 salariés du secteur. Plus d'un million de patients à domicile sont concernés par cette baisse de remboursement.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Soins à domicile
Soins à domicile (FRANCOIS DESTOC / MAXPPP)