AVC : les symptômes qu'il faut savoir détecter

Sur le plateau de France 2, le Dr Flaysakier explique comment on peut facilement reconnaître une personne en train de subir un accident vasculaire cérébral.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Reconnaître rapidement les signes d'un accident vasculaire cérébral (AVC) est indispensable pour limiter les séquelles. "Les symptômes qui doivent alerter l'entourage, parce que souvent la personne victime ne s'en rend pas compte elle-même, c'est par exemple un bras qui va brutalement tomber dans le vide, incapable de serrer une main, ou alors une jambe qui se dérobe et on tombe, la bouche de travers, la difficulté à parler, l'impossibilité pratiquement de dire des mots, et puis des troubles de la vision", détaille le Dr Flaysakier sur le plateau du 13 heures.

Appeler le 15

Le réflexe que doivent avoir les proches, c'est d'abord d'appeler le 15, "parce qu'il faut que ces personnes aillent d'urgence, de préférence dans une unité neurovasculaire spécialisée", ajoute le médecin.
Il est important d'arriver très vite sur place, "car les choses se jouent en quelques heures", insiste-t-il. Le traitement de l'AVC en urgence a grandement évolué : on peut désormais aller chercher des caillots de sang directement dans le cerveau, jusqu'à six heures après la crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image de synthèse représentant un cerveau humain. Le cervelet se trouve dans la partie inférieure.
Image de synthèse représentant un cerveau humain. Le cervelet se trouve dans la partie inférieure. (SKX / AFP)