L'accident vasculaire cérébral, troisième cause de mortalité en France

C'est ce jeudi 29 octobre la journée mondiale de l'AVC, troisième cause de mortalité en France. 150 000 personnes sont touchées chaque année, en majorité des femmes.

France 2

Chaque année, plus de 150 000 personnes en France sont victimes d'un accident vasculaire cérébral. Et la moitié décède dans les six mois qui suivent. Un AVC touche un peu plus fréquemment les femmes que les hommes et constitue la première cause de mortalité chez les Françaises. Premiers signes qui doivent alerter : la survenue brutale d'une paralysie du visage, la difficulté de marcher, des troubles de l'équilibre ou de la parole.

Appeler les secours au plus vite

L'AVC survient quand le flux sanguin rencontre un obstacle dans le cerveau, que ce soit un caillot de sang ou lorsqu’un vaisseau sanguin se rompt. C'est là qu'il faut agir en appelant les secours le plus rapidement possible. Plus la prise en charge sera rapide, moins les séquelles seront grandes, d'où l'importance de l'arrivée des secours au plus vite et de la rééducation ensuite dans les jours ou les semaines qui viennent.

Le JT
Les autres sujets du JT