Alzheimer ne touche pas que les personnes âgées

Environ 3% des personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer ont moins de 65 ans. Elles rencontrent les mêmes problèmes de perte de mémoire que leurs aînés, mais la dégradation peut être encore plus rapide. A Cesson (Seine-et-Marne), la résidence "Le chemin" accueille ces "jeunes Alzheimer". Reportage de Bruno Rougier pour France Info à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre Alzheimer.

(Cours de musicothérapie à la résidence "Le chemin" de Cesson (Seine-et-Marne) © Radio France - Bruno Rougier)
avatar
Bruno RougierRadio France

Mis à jour le
publié le

La résidence "Le chemin" à Cesson (Seine-et-Marne) est un établissement unique en France. Imaginée par l'association Espoir Alzheimer, elle accueille des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer de façon précoce. Elles font partie des 3% de malades touchés avant l'âge de 65 ans et leur mémoire s'efface particulièrement rapidement. Alors à la résidence, il n'y a qu'un objectif : stabiliser autant que possible la mémoire de ces personnes.

"Je me rappelle bien de trucs anciens, mais pas de trucs nouveaux" Sébastien, 42 ans

Aujourd'hui, 24 "jeunes Alzheimer" vivent dans cet établissement inauguré en mai 2015. Le plus jeune patient a 38 ans. Pour Frédéric Lafon, son directeur, "Le chemin" répond à une réelle demande. Avant son ouverture, les solutions pour prendre en charge ces malades étaient très limitées. "Les personnes restaient soit en famille, soit dans des établissements médicalisés pour personnes âgées ou soit dans des hôpitaux psychiatriques, explique Frédéric Lafon. C'est donc une nouvelle alternative pour ces personnes-là." Le personnel tente au quotidien de maintenir un lien entre les malades et leur environnement avec des thérapies douces : la musicothérapie, l'art-thérapie ou encore la psychomotricité.

Une dégradation très rapide de la mémoire

Chez les "jeunes Alzheimer", des pans entiers d'une vie peuvent disparaître en seulement quelques mois. Alors pour sauvegarder ce qui peut l'être, les malades sont stimulés avec des exercices particuliers. Ce jour-là, Sabrina, aide-soignante, présente à Franck deux images d'animaux.

  • Qu'est-ce que c'est comme animal ?
  • Je sais plus le nom.
  • Un héri ....
  • Un héri ?
  • Un hé-ri-sson.

Pour Pilar Garcia, musicothérapeute, la musique peut aussi faire surgir de très beaux souvenirs. Avec quelques notes de "A la claire fontaine" certains patients retrouvent une partie des paroles et surtout le sourire.

"Notre objectif c'est de maintenir leur capacité le plus longtemps possible" Le reportage de Bruno Rougier
--'--
--'--

Aide cruciale pour les familles

Une chose est sûre, cette résidence soulage des familles, souvent démunies face à la maladie. Dominique Richard en sait quelque chose. Son frère, Christophe, âgé de 46 ans, est trisomique et depuis trois ans il est atteint de la maladie d'Alzheimer. Un double handicap qui lui a fermé beaucoup de portes jusqu'à ce que Dominique découvre la résidence "Le chemin". "C'est un établissement pilote, agréable à vivre, ça ne fait pas du tout hôpital, ni maison de retraite, explique Dominique.

L'établissement accueillera son dernier résident dans quelques jours, il est déjà complet. Un autre doit ouvrir l'année prochaine en Isère.