Vin rosé : fraude géante à l'étiquette

Attention à la fraude à l'étiquette : des millions de bouteilles espagnoles auraient été maquillées en vin français. Pour les fraudeurs, le marché est juteux.

France 3

Le rosé est un produit star de l'été, mais peut-on être sûr que le vin est français ? La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes alerte sur une arnaque d'envergure : des millions de bouteilles espagnoles auraient été maquillées en vin français. L'enquête a été menée dans de nombreux cafés, restaurants et hôtels. En jouant sur les étiquettes, les vendeurs de rosé trompaient les clients et se faisaient une belle marge financière.

Un marché juteux

Ainsi, dans un rayon d'un supermarché, on trouve une bouteille de rosé. Sur son étiquette située devant, on peut lire "produit en France", mais au dos on peut lire  "vin rosé (provenance autre que France)". Ces imprécisions, les clients les interprètent comme des volontés des les tromper. Certains importateurs de rosé vont encore plus loin : ils vendent du rosé français alors qu'il vient d'Espagne. Les fraudeurs risquent 30 000 € d'amende. C'est un marché juteux pour eux, car le rosé d'Espagne vendu en vrac est deux fois moins cher que le vin français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouteilles de vin rosé, le 17 mars 2017.
Des bouteilles de vin rosé, le 17 mars 2017. (MAXPPP)