13h15, France 2

VIDEO. "13h15". Pour Vianney, guide de la faune et de la flore, la nature est un véritable garde-manger...

Vianney, guide-nature de 41 ans, est un fin connaisseur des plantes et de leurs vertus. En route pour cinq mille kilomètres à pied entre la baie de Somme et l’Espagne, il entend prouver qu'il est encore possible de se nourrir, mieux et sans argent, grâce à la nature. Il suffit de se baisser et ramasser… Extrait du magazine "13h15 le samedi" du 28 octobre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Vianney s’est écarté un instant de la route, sur laquelle il tire à pied une charrette pleine du strict nécessaire, pour cueillir délicatement un secret délice. Le guide-nature de 41 ans met son butin dans une gourde transparente remplie d’eau. "Maintenant, il faut que cela prenne le soleil toute la journée, et cela fait une infusion de fleurs de carottes. Cela devrait être pas mal, car elles ont un petit goût anisé, proche du poivre. Ça devrait être sympa", se régale-t-il d’avance.

Ce fin connaisseur des plantes et de leurs vertus parcourt en ce moment cinq mille kilomètres à pied, de chez lui en baie de Somme jusqu’au sud de l’Espagne, pour que les hommes renouent avec les savoirs ancestraux, ceux notamment des chasseurs-cueilleurs. Il entend prouver qu'il est encore possible de se nourrir, mieux et sans argent, grâce à la nature. Huile, sel, vinaigre, miel, farine et œufs sont les seuls ingrédients que le guide de la faune et de la flore a emporté avec lui pour son voyage initiatique.

En France, 80% des 6 000 plantes sauvages sont comestibles…

Pour vivre au cours des huit mois que doit durer son périple, Vianney n’a qu’à s’écarter un peu de sa route bitumée ou de ses chemins de traverse. Il ne lui reste plus alors qu’à se baisser et ramasser. Là où les urbain-e-s, quand même un peu déraciné-e-s, ne voient qu’une nature décorative ou des mauvaises herbes, le marcheur-cueilleur volontaire voit un potager, un véritable garde-manger. En France, il existe 6 000 plantes sauvages et 80% d’entres elles sont comestibles.

"Quand je prélève sur une plante, je ne prends pas tout, explique-t-il en coupant des plantes de la famille des pissenlits. En cette période, elles sont un petit peu amères. C’est pas bien grave. L’amer est aussi un goût." D’un plant d’orties, il fait un festin : "C’est l’une des plantes les plus nutritives du monde. Il y a toutes les protéines qu’on attend dans la viande. S’il y a un jour un problème de nutrition dans notre environnement, on peut se retourner en toute confiance vers l’ortie." Et Vianney donne tous les trucs pour cueillir et manger cette plante magique sans se piquer les doigts et la langue…

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)