Strasbourg : une coopérative alimentaire pour consommer bio et local

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Strasbourg : une coopérative alimentaire pour consommer bio et local
France 3
Article rédigé par
M-P. Degorce, L. le Moigne, V. Huon, T. Plantecoste - France 3
France Télévisions

Les mesures sanitaires ont favorisé le rapprochement entre les consommateurs et les producteurs, d'où le succès des entreprises coopératives, comme à Strasbourg (Bas-Rhin).

Chez Coopalim, la seule coopérative alimentaire de Strasbourg (Bas-Rhin), les clients sont aussi des adhérents soucieux d'acheter mieux. "On consomme local, et puis on donne de notre temps, on rencontre des gens aussi, c'est convivial", confie une femme au micro de France 3. Pour faire leurs courses, les 352 coopérateurs s'engagent à travailler trois heures par mois. Ils peuvent être caissiers, comptables, vendeurs ou placés à la réception des produits.

Une cinquantaine de coopératives en France

"On est tous patrons, on est tous employés, on est tous clients", résume Gérard Gangloff, adhérent et cofondateur de Coopalim. Les adhérents choisissent ce qu'ils veulent voir dans leurs assiettes ; de préférence des produits bio et locaux. Ils veillent aussi aux prix : la même marge de 20 % est appliquée sur toutes les étiquettes, et réinvestie dans la coopérative. En France, on compte aujourd'hui une cinquantaine de coopératives.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.