Cet article date de plus d'un an.

Saint-Etienne : Une maman trouve un insecte dans une boîte de lait infantile Gallia

Début mars, cinq plaintes de familles avaient déjà été déposées pour des larves présentes dans du lait infantile Gallia.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une jeune maman a découvert un insecte vivant dans une boite de lait infantile vendredi 17 avril à Saint-Etienne. (NINA VALETTE / FRANCE-BLEU ARMORIQUE)

Une jeune maman a découvert un insecte vivant dans une boite de lait infantile qu'elle allait donner à sa fille de trois mois, rapporte France Bleu Saint-Etienne Loire vendredi 17 avril. Début mars, cinq plaintes ont déjà été déposées pour la même raison.

Un corps étranger brun

Alors qu'elle préparait le biberon de sa petite fille, Anaïs, 28 ans, a ouvert la boite de lait de marque Gallia (groupe Danone), et s'est "rendue compte qu'il y avait un corps étranger brun. En le posant sur le plan de travail, poursuit la jeune femme, j'ai vu que ça bougeait et que ça ressemblait à une sorte de larve ou d'insecte, je ne sais pas trop...Mais ça n'avait rien à faire dans la boîte lait de la petite".

Anaïs a contacté le service consommateurs de Gallia et va envoyer la boîte de lait où elle a trouvé l'insecte. "C'est quand même grave d'en arriver aujourd'hui à douter du lait qu'on donne à notre bébé, c'est censé quand-même être contrôlé. C'est inquiétant", confie la maman, qui explique qu'elle compte changer de marque de lait pour son enfant.

Des analyses par un laboratoire externe

Ce n'est pas la première fois que des corps étrangers sont découverts dans des laits infantiles. Début mars, cinq plaintes de familles avaient été déposées pour des larves présentes dans du lait infantile Gallia. Le groupe Danone, propriétaire de la marque, avait, à l'époque, écarté une contamination sur le site de production. Joint par France Bleu Saint-Etienne Loire, le service communication indique que des analyses menées par un laboratoire externe ont été lancées depuis.

Dans une publication sur sa page Facebook, le Laboratoire Gallia écrit que "nous sommes toujours pleinement mobilisés et poursuivons nos investigations. Les boites que nous avons pu récupérer nous ont permis d’avancer dans nos recherches et nous vous en remercions. A ce stade de nos investigations, nous n’avons identifié aucune présence de larves dans notre processus de production, ni de défaillance dans notre circuit logistique. Dans le contexte exceptionnel du COVID19, les analyses complémentaires que nous menons prennent plus de temps. Nous nous engageons à revenir vers vous au plus vite."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.