Loi alimentation : les dessous de la guerre entre Leclerc et le gouvernement

Le gouvernement et les distributeurs s'affrontent depuis des mois sur la loi alimentation. Le premier assure qu'il s'agit de protéger les agriculteurs, les seconds de protéger les consommateurs. Michel-Édouard Leclerc est en première ligne. Histoire secrète d'une confrontation.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est la dernière provocation en date : un panneau en magasin qui dénonce la loi alimentation en révélant les augmentations de prix qu'elle entraîne. C'était la semaine dernière, dans un supermarché en Bretagne. Michel-Édouard Leclerc est alors reçu par le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler. Ultime tentative de dialogue sur la loi alimentation.

Michel-Édouard Leclerc "a pété un plomb"

C'est à l'automne dernier que le patron de l'enseigne Leclerc passe à l'offensive. Commence alors une guerre de communication avec un communiqué qui dénonce les hausses de prix. Puis riposte du ministère de l'Agriculture qui dévoile la même affiche, mais corrigée. "On appelait ça les fakenews de Leclerc", se souvient un membre du cabinet du ministère. La tension monte d'un cran lors d'une réunion en septembre dernier à Matignon. Un des patrons de la grande distribution présents raconte que Michel-Édouard Leclerc "a pété un plomb". La loi entrera en application vendredi 1er février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pouvoir d\'achat devrait augmenter d\'1,4% en 2018.
Le pouvoir d'achat devrait augmenter d'1,4% en 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)