Livraison de produits frais : toujours plus de choix pour le client

Sur le plateau du 13 Heures, la journaliste Jihane Benzina fait un tour d'horizon des produits frais qu'il est maintenant possible de se faire livrer chez soi en quelques clics.

France 2

Plus besoin de se déplacer pour remplir son panier de produits frais. C'est désormais le marché qui vient à nous. "Exactement. Imaginez un beau casier de poissons frais livré chez vous, directement après avoir été pêchés ; un circuit court de la mer, en quelque sorte. Ce site internet collecte directement le poisson auprès des pêcheurs et vous propose un assortiment-surprise qui dépendra de la pêche du jour. L'idée est de vous faire découvrir des espèces oubliées", explique la journaliste Jihane Benzina sur le plateau du 13 heures. "Le prix du casier est autour de 19,90 euros, le poisson arrive 48 heures après avoir été pêché et les pêcheurs garantissent des techniques de pêche douce, qui respectent les fonds marins", ajoute-t-elle.

Un marché français à 4,1 milliards d'euros

Ces livraisons de produits frais favorisent les circuits courts, mais peuvent aussi relancer les commerces de proximité. "C'est le pari que tente une entreprise. Un site internet propose des produits frais venus de chez vos commerçants de quartier. On entre son adresse et le site vous indique les commerçants dans un rayon maximum de 2 kilomètres. Le site livre déjà six villes, avec 250 commerçants partenaires et déjà 2 000 clients", commente la journaliste. Si le marché du frais "ne représente en France que 3% du commerce en ligne, cela peut sembler peu, mais c'est déjà 4,1 milliards d'euros. Aux États-Unis, Amazon ou Google sont déjà en train d'investir ce marché prometteur", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Le principal contributeur de l’exposition des femmes enceintes françaises au mercure organique est la consommation de produits de la mer\", selon Santé Publique France.
"Le principal contributeur de l’exposition des femmes enceintes françaises au mercure organique est la consommation de produits de la mer", selon Santé Publique France. (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)