Légumes secs, féculents complets... De nouvelles recommandations sur l'alimentation

Santé Publique France lance une campagne nationale d'information avec de nouvelles recommandations alimentaires. 

La campagne mangerbouger.fr 2019.
La campagne mangerbouger.fr 2019. (SANTÉ PUBLIQUE FRANCE)

"Commencez par améliorer un plat que vous aimez déjà" : c'est un slogan que vous entendrez régulièrement à partir de mardi 22 octobre, et ce, pendant un mois, à la télévision, sur les réseaux sociaux et sur le site mangerbouger.fr. Santé Publique France lance une campagne nationale d'information avec de nouvelles recommandations alimentaires.

Des aliments "intéressants" pour leurs "qualités nutritionnelles" et leur prix

Parmi ces nouvelles recommandations, il est conseillé de consommer deux fois par semaines des légumes secs et de remplacer une partie des féculents par des féculents complets, (pain complet ou aux céréales, pâtes et semoule complètes, etc.), riches en fibres. Il s'agit de "deux catégories d’aliments particulièrement intéressants pour leurs qualités nutritionnelles et leur accessibilité économique", estime Santé Publique France. Or, 60% des adultes ne mangent pas de produits céréaliers complets, et 85% ne satisfont pas la recommandation concernant les légumes secs, à savoir en consommer deux fois par semaine.

La campagne mangerbouger.fr 2019.
La campagne mangerbouger.fr 2019. (SANTÉ PUBLIQUE FRANCE)

Santé Publique France recommande aussi d'augmenter sa consommation de fruits, de légumes, de fruits à coque non salés, et d'une manière plus générale, de plats "faits maison",  d'aliments bio, de saison et produits localement. Côté protéines, selon Santé Publique France, il faut consommer "en alternance" du poissons gras et maigre, et avoir "une consommation suffisante mais limitée de produits laitiers", tout en réduisant sa consommation de viande et de charcuterie. SPF recommande aussi de réduire sa consommation d'alcool, de produits et de boissons sucrés, salés, ainsi que tous les produits avec un Nutri-Score D et E.  

Parmi les aliments à favoriser, l'agence nationale de santé publique promeut aussi l’huile de colza, l'huile d'olive et l'huile de noix. Enfin, Santé Publique France recommande d'augmenter son activité physique et de limiter son temps passé assis.

17% des adultes français sont obèses

Santé Publique France pointe "de fortes disparités sociales" dans l'alimentation des Français et indique que près de la moitié des adultes en France sont en surpoids, dont 17% sont obèses. 30% des adultes dépassent un verre par jour de boissons sucrées. 63% des adultes dépassent les 150 grammes de charcuterie par semaine. 83% des adultes dépassent le seuil des apports en acides gras saturés recommandés. Ces nouvelles recommandations visent à orienter les Français vers une alimentation et un mode de vie plus équilibrés.  

SPF estime toutefois que "la France est plutôt bien positionnée en matière de nutrition par rapport à d’autres pays européens", même si sa situation reste "fragile". Ces recommandations ont été mises à jour en janvier dernier et sont "fondées sur des données scientifiques" à partir des travaux de l’Anses et du HCSP.