Le succès controversé du bubble tea, apprécié par les adolescents, détesté par les diététiciens

La France n’échappe pas au phénomène du bubble tea. Inventée à Taïwan dans les années 80, cette boisson très prisée des adolescents se déguste dans des salons de thé spécialisés. Et le nombre de boutiques ne cesse de grandir à travers le pays. 

Article rédigé par
Laurent di Fraja - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un magasin de bubble tea à Taïwan. Image d'illustration. (DAVID CHANG / EPA VIA MAXPPP)

La recette du bubble tea, ou thé aux perles, est très simple : du thé et des perles de tapioca. A ces deux ingrédients sont rajoutés des sirops colorés et des saveurs fruitées pour créer ce produit dégusté aux quatre coins de la planète.

Dans son salon de thé taïwanais en plein Paris, Yi voit les clients se ruer pour se procurer cette précieuse boisson à la mode. Depuis son ouverture, il y a environ cinq ans, il remarque que le phénomène séduit un public de plus en plus large.

"Les adolescents sont une part importante de notre clientèle. Mais on constate de plus en plus de variétés dans nos clients. De plus en plus de gens veulent tester ce type de boisson et ce type de recettes."

Yi, vendeur de bubble tea

à franceinfo

Les adolescents restent les grands consommateurs de bubble tea. Ils dépensent en moyenne cinq euros pour un gobelet d’un demi-litre. Pour eux, les saveurs font partie de son succès, car chacun peut trouver le sien : "Moi j'aime bien le goût matcha, avec des perles de tapioca, le truc de base, explique une adolescente. Il y en a pour tout le monde, il y a tous les goûts". Mais ce qui le rend vraiment populaire, c'est son goût bien sucré : "Je sens vraiment que c'est bourré de sucre, mais c'est un choix, affirme un autre client. Quand on commande un bubble tea, on s'attend à ce que ça soit sucré, ça en fait partie."

Phénomène des réseaux sociaux

En France, cette fièvre du thé aux perles ne date pas d’hier, selon Rosalie. Pour cette vendeuse en ligne de bubble tea, les adolescents ont été des ambassadeurs de la boisson, et c’est ce qui l’a rendue si populaire.

"Dès 2012, on s'est aperçu que les jeunes sont ceux qui se représentent le plus sur les réseaux sociaux, que le bubble tea est un produit Instagramable, qui est très visuel, c'est un peu du spectacle."

Rosalie, vendeuse de bubble tea

à franceinfo

Elle voit surtout le bubble tea comme "le symbole d'appartenance à un groupe" car c'est un produit "issu de la pop culture". Victime de son succès, le bubble tea est en passe de devenir le nouveau soda, et c’est ce qui inquiète Monique Lasry, diététicienne : "Ils peuvent en boire comme on boit de l'eau pour se désaltérer, mais en fait, ils prennent beaucoup de sucre d'un coup."

"Vous avez une boisson liquide qui est bonne quand vous la buvez, donc pourquoi pas un peu plus ? Ce que les gens retiennent, c'est aussi le côté énergisant, ça réveille, c'est une espèce de goûter tonique."

Monique Lasry, diététicienne

à franceinfo

A l'échelle mondiale, le marché du bubble tea va continuer de fleurir. D’après le cabinet américain Allied Market Research, il devrait peser plus de 4 milliards de dollars d’ici 2027.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.